browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Esprit du Voyage

Celui auquel je vous invite, commence dès votre venue sur ce site.

« Fais de ta vie un rêve et de tes rêves une réalité… » écrivait Antoine de St Exupéry.

Sans enlever un mot aux écrits ci-dessous,

2020, sera une année perturbée sans aucun doute, par ce Covid-19  !… Pourtant chaque année n’a-t-elle pas son lot de situations terriblement dramatiques, qui peuvent toucher le monde de façon injuste? Mais à cet instant peut-être, nombre se rende compte de la fragilité de « leur » propre existence et non de celle, jusqu’alors, plus lointaine de populations de pays en difficulté !?… N’est-il pas tant d’aimer davantage cette vie pour lui (re)donner du « sens« , ou plutôt « tout son sens », et d’aimer les gens pour leur laisser de la place, ou plutôt « toute leur place » ?… 
Si j’avais un souhait à formuler pour notre avenir, c’est que chacun(e) retrouve la « faculté » d’apprécier: l’expérience du  voyage ou de l’activité vécue;  l’environnement dans lequel nous vivons; les rencontres forcément différentes; enfin, de « ressentir » et « vivre » chaque instant…,  sentir le froid, le chaud, le sec, l’humide, le vent, la fatigue, l’effort, la soif, l’inquiétude et enfin la joie !…, car « Vivre » c’est cela !!! 🙂 

Communication du 12 avril 2019 … Voyager et respecter la planète…!      N’y-a-t-il pas une contradiction ?
Si comme moi vous êtes conscient de cette effective contradiction, peut-être consentirez vous à  envisager vos projets à venir dans une volonté différente  🙂 
… Depuis plusieurs années, j’ai pu observer les changements que les voyages, devrais je dire les voyageurs?, en tous points du globe, quelquesoit le profil « Aventure, ou de masse »…, entraînent dans les pays parcourus…
Qu’ils s’agissent de la nuisance provoquée par, le « trop » de monde, la circulation augmentée, les « gênes à la population qui y vit…, les choix politiques concédés au « tout-tourisme », au mépris des populations autochtones,
on doit aussi se soucier de plus profonds bouleversements que nous « voyageurs soi-disant attentifs », provoquons par notre seule présence dans des villages, des vallées ou partageant avec des familles, un temps de vie !… En effet, avec la plus grande attention qui soit, nous provoquons pourtant un « déséquilibre »… Lorsque j’affiche mon appareil photo pour montrer à la femme ou l’enfant la photo aussitôt prise, lorsque mon hôte louche sur ma veste « hyper-technique », lorsque bienveillant, je laisse un cadeau à l’enfant de la maison… En chacun de ces gestes « naïfs » et sincères,  quelque chose bouge…!? Un besoin se crée chez l’habitant ou une différence se crée avec l’enfant d’à côté… 🙁 🙂 Prenez un instant pour y penser …
Ceci doit nous amener, comme nous pouvons choisir de « compenser notre empreinte carbone » auprès de fondation qui apporteront une aide à des populations…, à « compenser » le « déséquilibre » qu’entraîne note simple venue, par une constante attention à ce qui se passe autour de nous, à celui eu nous rencontrons, au paysage que nous parcourons, au voyage que j’accomplis, et en premier lieu aux « véritables » raisons de ce voyage…
Etre conscient, dissocier le superficiel, de l’essentiel… Peut-être alors, que nous pourrons changer et diminuer notre « empreinte »… Enfin, il me semble ! 😉 

@u plaisir de partager ce regard là…
Raymond

Votre projet pourquoi? Tout projet de voyage avant d’être entrepris, doit  « toucher », votre sensibilité et votre ressenti intérieur, exprimer un besoin impérieux de le réaliser, avant même d’évoquer la notoriété (du voyage ou du voyagiste d’ailleurs…), le tarif ( élevé ou pas, gage d’une qualité ou d’une « bonne affaire »…), ou le trophée accroché à son CV …, ( » … j’ai enchainé, le Kilimandjaro puis le lac Titicaca , je dois encore « faire » le camp de base de l’Everest, le Bhoutan et surtout ne pas louper la Nouvelle Zélande… »)…, plus qu’un besoin, il devrait être un rêve que vous convoiterez jusqu’à sa réalisation, et non un pseudo-objectif que vous accepterez de réduire ou de changer, lorsque l’on vous imposera un autre départ, faute d’inscrits suffisants…

Au fil des ans, ma vision du voyage s’est affinée et, encore plus qu’avant le souhait de toucher votre sensibilité, plus que votre ego, s’est confirmé.

Par une programmation « réalisable », et non un dictionnaire de destinations, en organisant des groupes restreints ( 2 à 10 personnes), j’ai le souhait de ne pas vous décevoir, pas plus que sur la présentation sincère du séjour auquel vous participerez.

Cet engagement, pour être tenu,  s’adresse à un participant qui « s’engage » lui aussi, base d’une relation saine.

Apprenez en plus sur le Cadeau Engagement.

REVES POSSIBLES est le fruit d’un rêve passionné qui m’anime depuis plus de 25 ans, le souhait de vivre et partager, des rencontres exceptionnelles avec « des gens du monde »des émotions fortes et sincères, des découvertes partagées, qui est pour moi une relation privilégiée avec la vie!…
Plus qu’un engagement, c’est un choix de vie !…

Raymond COLOMB